Chat with us, powered by LiveChat

Aspects principaux du trading sur marge

Pour de nombreux investisseurs il est aujourd’hui difficile d’envisager le trading sans marge.
En combinaison avec une bonne gestion des avoirs, la marge donne la possibilité de fermement renforcer les bénéfices tout en gardant les pertes sous contrôle. Une bonne connaissance du fonctionnement de la marge reste toutefois indispensable pour garantir une bonne utilisation de ce type de compte.

Vous trouverez dans la suite de cet article une description détaillée des différents aspects du trading sur marge ainsi que la protection que LYNX BROKER vous offre.

Pour fixer les exigences de marge, différents éléments sont pris en compte afin de développer une méthode mathématique permettant dans un premier lieu de protéger l’investisseur, mais également le courtier, contre des situations de fonds insuffisants ou de solde négatif.

  1. Le type d’instrument financier;
  2. Les règles de la bourse sur laquelle est côté le titre et/ou de l’autorité de surveillance principale du courtier;
  3. Le règlement intérieur de LYNX BROKER.

Bien que les méthodes soient très diversifiées, celles-ci sont généralement classées en ces deux catégories : fondé sur les règles ou basé sur les risques.

Les méthodes fondées sur les règles mettent en place des marges uniformes pour des instruments du même type. Des produits similaires ne sont pas différenciés et les produits dérivés sont traités comme leur valeur sous-jacente. Ce principe permet de calculer facilement et efficacement les marges. Souvent ces méthodes de calcul partent de principes qui, par la simple exécution mathématique, surestiment ou sous-estiment les risques par rapport aux données historiques. Un exemple courant et entretemps bien connu est la marge américaine Reg T.

En revanche, les méthodes basées sur les risques se focalisent sur l’estimation des exigences de marge sur base de données historiques. L’estimation se fait également grâce à la reconnaissance de corrélations entre différents instruments ainsi que la modélisation de risques non linéaires de produits dérivés par le moyen de modèles mathématiques de fixation de prix. Ces méthodes sont caractérisées par une approche plus intuitive, mais sont également difficile à reproduire à cause de la combinaison de calculs complexes. Deux exemples de méthodes de risques sont TIMS et SPAN.

Que la méthode appliquée soit fondée sur les règles ou les risques, la plupart des courtiers appliqueront leurs propres exigences de marge. Les règles de base continuent à s’appliquer. Souvent il s’agit donc de règles plus strictes. En tant que courtier, nous sommes exposés de manière plus importante, complexe et concentrée. Un contrôle sévère est donc indispensable. Vous trouverez ci-dessous un aperçu des méthodes les plus courantes basées sur les risques et les règles.

1. Portfolio Margin (TIMS) – Le Theoretical Intermarket Margin System, ou TIMS, est une méthode basée sur les risques développée par la Options Clearing Corporation (OCC). Cette méthode calcule les exigences de marge d’un portefeuille en se basant sur une série de scénarios hypothétiques avec des simulations de changements de prix et de revalorisations des positions. Le TIMS utilise un modèle d’approximation de prix d’options afin de revaloriser des options et les scénarios OCC sont complétés par une série de scénarios internes. Cette combinaison permet d’évaluer des risques supplémentaires, tels que des variations de marché extrêmes, des positions fort concentrées et des décalages dans la volatilité implicite d’options. Par ailleurs, pour certains produits (p. ex. Pink Sheet, OTCBB et low cap) la marge ne peut pas être étendue. Dès que les valeurs de portefeuille projetées sont établies pour chaque scénario, l’exigence de marge correspondra au scénario causant le plus de pertes.

Des positions sur lesquelles la méthode TIMS peut être appliquée sont des options américaines, des ETFs, des options, des futures sur actions individuelles et finalement des actions ou options non-américaines qui satisfont au test ‘ready market’ de la SEC.

Étant donné que la méthode emploie des calculs bien plus complexes que celle fondée sur les règles, le risque est généralement évalué de façon plus exacte et le système autorise souvent un effet de levier augmenté. La méthode TIMS n’est cependant pas d’application pour tous, et bien pour les raisons suivantes : elle permet de négocier avec un effet de levier plus élevé, les exigences de marge fluctuent en temps réel et le modèle réagit rapidement à l’actualité du marché. Les exigences de marge pour les actions selon la méthode TIMS varient généralement entre 15% et 30%. Les exigences plus avantageuses sont réservées aux portefeuilles contenant une série d’actions fort diversifiée qui par le passé étaient peu volatiles et se couvrent souvent à l’aide d’options.

2. SPAN – Le Standard Portfolio Analysis of Risk est une méthodologie basée sur les risques, qui a été créée par le Chicago Mercantile Exchange (CME) pour les futures et options sur future. Tout comme la méthode TIMS, celle-ci définit une exigence de marge en simulant une série de scénarios hypothétiques sur la valeur du portefeuille. Ceci part de la supposition que les mouvements du cours sous-jacent et la volatilité implicité des options ne sont pas figés. Une fois de plus, LYNX BROKER créera ses propres scénarios internes qui prennent en compte des variations de cours extrêmes ainsi que l’impact que de tels mouvements peuvent provoquer pour des options profondément ‘out-of-the-money’. Le scénario qui annonce la plus lourde perte définira l’exigence de marge.

Reg. T – Le Conseil de la Réserve Fédérale, la banque centrale des États-Unis, est responsable pour le maintien de stabilité du système financier et monétaire ainsi que du risque systémique qui peut surgir sur les marchés financiers. Un des outils qu’ils utilisent pour cela est l’ajustement du crédit maximal que les courtiers ont le droit de prêter à des clients qui en ont besoin pour acheter des titres avec marge.

Ce crédit est calculé à l’aide du Regulation T, mieux connu sous le nom de Reg. T. Ce système calcule pour de nouvelles transactions les exigences des marges initiales ainsi que des marges de maintien. Pour l’achat d’actions l’exemple suivant peut être appliqué :
Reg. T exige actuellement une marge intitiale du côté du client qui correspond à 50% de la valeur d’achat, ce qui implique que le courtier avance les autres 50%. Pour un achat d’une valeur de 1.000 USD, 500 USD seront payés d’une part par le client et d’autre part par le courtier pour permettre le client de maintenir sa position. Dans une situation comme celle-ci, il est important de savoir que toutes les actions achetées sur marge appartiennent au client, ce qui implique également tous les risques liés au trading avec marge.

Reg. T fixe uniquement l’exigence de marge initiale. La marge pour le maintien de positions est déterminée par la bourse (25% pour les actions). Reg. T n’établit pas non plus les exigences de marge pour des options sur actions, étant donné que ceci tombe sous la juridiction de la bourse qui est soumise à l’approbation par la SEC.

Les options conservées sur un compte Reg. T sont également soumises à une méthode fondée sur les règles. Les positions short (à découvert) sont considérées comme l’équivalent d’actions et la marge est adaptée pour des transactions spread. Pour finir, les positions sur un compte qualifié de Portolio Margin sont exonérées des exigences de Reg. T.

Vous pouvez également être intéressé par

Vous avez d'autres questions ?

Vous pouvez nous contacter par chat, par téléphone ou par e-mail.
Nous sommes joignables tous les jours ouvrables de 8:30 à 18:00.
Les experts de notre Service clientèle se feront un plaisir de vous aider.

Contactez-nous

Ignace De Vloo
Ignace De Vloo
Manager Service

Vous avez d'autres questions ?

Vous pouvez nous contacter par chat, par téléphone ou par e-mail.
Nous sommes joignables tous les jours ouvrables de 8:30 à 18:00.
Les experts de notre Service clientèle se feront un plaisir de vous aider.

Contactez-nous

Ignace De Vloo
Ignace De Vloo
Manager Service
Contact icon Appelez le
09 223 23 20
Contact icon Contactez-nous par e-mail
support@lynxbroker.fr
Contact icon Chattez avec un
expert de LYNX