Chat with us, powered by LiveChat

Tout ce qu’il faut savoir à propos de la marge

Pour de nombreux investisseurs il est aujourd’hui difficile d’envisager le trading sans marge.
En combinaison avec une bonne gestion des avoirs, la marge donne la possibilité de fermement renforcer les bénéfices tout en gardant les pertes sous contrôle. Une bonne connaissance du fonctionnement de la marge reste toutefois indispensable pour garantir une bonne utilisation de ce type de compte.

Vous trouverez dans la suite de cet article une description détaillée des différents aspects du trading sur marge ainsi que la protection que LYNX BROKER vous offre.

Que signifie la marge ?

Lorsque vous négociez par le biais de LYNX BROKER avec un compte marge, une part de marge est retenue pour chaque transaction. La marge qui est ainsi fixée, est le capital réservé pour en premier lieu prévenir un solde négatif sur votre compte-titres lorsque vous n’êtes plus en mesure de répondre aux exigences de marge. La marge n’est pas l’amortisseur qui vous protège des pertes sur les produits à effet de levier. Pour ceci votre Excès de Liquidités Actuel est pris en compte. Afin que votre compte soit considéré comme un compte marge, il faut que sa valeur soit supérieure à 2000 EUR (ou l’équivalent). À partir du moment où la valeur descend en-dessous de cette limite, votre compte sera automatiquement considéré comme un compte cash. Par conséquent, il perdra toutes les caractéristiques propres au compte marge jusqu’à de nouveau atteindre le seuil de 2000 EUR (ou l’équivalent). Tentez-vous quand même de passer un ordre pour lequel vous ne disposez pas de suffisamment de marge ? Dans ce cas, vous recevrez un message d’erreur et l’ordre vous sera refusé.

À quoi sert un compte marge ?

Grâce à un compte marge vous avez la possibilité de négocier des produits à effet de levier, tels que des futures. Lorsque vous ouvrez une nouvelle position future, une partie de vos liquidités disponibles est réservée en tant que marge. Les gains et les pertes sont alors directement intégrés dans votre compte-titres. Le principal avantage consiste en la possibilité de renforcer la performance de vos revenus. Bien sûr cela va de paire avec d’éventuelles pertes causées par ce même levier.

Quels risques sont liés à un compte marge ?

De manière générale, les risques d’un compte marge se limitent à votre propre gestion de portefeuille. Étant donné que vous investissez avec un effet de levier, les gains et les pertes changent à une vitesse plus élevée. Lorsque vous mettez trop de pression sur vos positions ouvertes et que vos réserves sont trop faibles, vous risquez que des positions soient liquidées par ce que l’on appelle un margin call. Cette liquidation a pour but d’empêcher un solde négatif sur votre compte-titres. Il est donc fortement recommandé de vérifier votre espace de dépenses avant d’ouvrir de nouvelles posititions et lorsque vous avez des positions ouvertes.

Avant d’approfondir le fonctionnement de votre compte marge, voici quelques termes utiles :

  • Actif avec valeur d’emprunt : valeur cash totale + valeur des actions + valeurs des obligations + valeur des fonds communs de placement + valeur des options européennes et asiatiques
  • Fonds disponibles actuel : il s’agit de vos fonds disponibles qui sont utilisés pour une nouvelle marge
  • Excès de liquidités actuel : ceci est l’amortisseur qui sert à absorber des pertes courantes (= Actif avec valeur d’emprunt – Marge de maintien)
  • Marge initiale : la marge nécessaire pour pouvoir ouvrir une position
  • Marge de maintien : la marge nécessaire pour pouvoir maintenir une position existante

Nous conseillons fortement d’également connaître les valeurs de compte pour en avoir une bonne maîtrise.

Afin de pouvoir négocier sur marge, votre compte doit répondre à une série de conditions de marge. Si ces exigences ne sont pas remplies, votre ordre sera refusé. Ci-dessous vous pouvez voir une feuille de route expliquant le processus d’approbation ou de rejet d’un ordre.

Parfois il arrive quand même qu’un ordre soit refusé, même lorsque les conditions ci-dessus ont été respectées. Le refus est alors causé par le système de levier plafonné du portefeuille. Pour vérifier si oui ou non ce plafond a été atteint, le contrôle suivant est appliqué.

Attention : la feuille de route et le plan de contrôle ci-dessus sont uniquement appliqués pour ouvrir une nouvelle position. Dès que votre portefeuille est constitué, vous devez à tout moment être au conscient de l’état de votre compte et entreprendre les actions nécessaires pour répondre aux exigences de marge de manière continue. Si ce n’est pas le cas, vous êtes sujet au système de liquidation automatique qui protège votre portefeuille contre un manque de fonds et un solde négatif.

Contrôlez donc régulièrement vos actifs disponibles pour le trading, tant lors de l’ouverture que du maintien de positions dans votre portefeuille.

Maintenant vous connaissez les règles générales pour le trading sur marge ainsi que son fonctionnement. Les exigences de marge peuvent être renforcées en fonction du type d’instrument financier. Ces exigences-là proviennent de la bourse ainsi que des autorités des marchés et services financiers et ont pour but de protéger l’investisseur et le courtier en cas d’imprévus dans le portefeuille. Vous trouverez dans la suite les principales nuances en ce qui concerne les actions, les futures et les options.

Au moment où vous ouvrez une nouvelle position en actions, deux critères définissent si votre compte répond aux exigences de marge initiale et de maintien. Le jugement est basé sur votre RegT margin + SMA et la marge initiale + marge de maintien.

Les critères RegT margin et SMA sont deux ‘règles de jeu’ provenant de la SEC (US Securites and Exchange Commission). Les règles RegT indiquent que le SMA ne peut pas être négatif en fin de journée boursière américaine. Durant la journée la SMA est calculée en temps réel, mais les exigences venant du RegT sont uniquement vérfiées en fin de journée boursière (21h50 – 22h15 CET). Par conséquent, le SMA peut être négatif en journée, mais pas en fin de journée boursière. Vous pouvez retrouver la valeur SMA dans votre fenêtre de valeur de compte. Le SMA est calculé comme suit :

  • Variation quotidienne de position cash : ceci prend en compte les dépôts et retraits, les achats et ventes.
  • Marge initiale totale pour la journée boursière en cours : marge inititiale US RegT
  • Actif avec valeur d’emprunt : cette valeur est uniquement controlée en fin de journée boursière pour le SMA.

En dehors du règlement RegT et SMA, le système vérifie l’état de votre compte lorsque la marge initiale et la marge de maintien sont ajoutées à la valeur actuelle de votre compte. S’il s’avère que la marge aditionnelle ne peut être garantie, l’ordre sera refusé.

Les pourcentages de marge pour la vente d’actions à découvert se situent sur cette fourchette :

30 – 100% pour des positions à découvert

Attention : une marge de 30% est uniquement valable pour le trading intraday. Si vous désirez maintenir une position à long terme, il faut prendre en compte une marge overnight d’au moins 50%.

Pour des titres avec un risque élevé, une marge d’au moins 100% est exigée. Il s’agit ici souvent de plus petites actions qui se négocient sur le marché OTC.

Quelques données intéressantes pour la gestion de votre portefeuille d’actions sur marge

Calculez le dernier cours de chaque action avec la formule suivante avant que des actions soient liquidées à cause d’un margin call :

Pour savoir combien d’actions seront liquidées, il faut d’abord connaître le valeur notionnelle pour laquelle il y aura une liquidation. Pour calculer cette valeur, il faut employer la formule suivante :

En fonction de la composition de votre portefeuille, la liquidation impactera une seule ou plusieurs positions d’actions.

Des liquidations peuvent se produire plusieurs fois en une journée. Cela dans la supposition que la valeur de votre portefeuille continue à baisser après une première liquidation et se rapproche ainsi de la zone de danger. Lorsqu’un nouveau déficit est constaté, une nouvelle liquidation aura lieu, basée sur la formule ci-dessus.

Le trading d’options et futures a souvent pour conséquence des exigences de marge supplémentaires. Cette marge aditionnelle est fixée sur votre compte pour s’assurer que vous répondez aux exigences de marge en cas d’assignation ou de règlement cash.

 

Options US longues : Pour des options longues non couvertes, il n’y a en principe aucune marge supplémentaire. Vous payez simplement la prime d’option. Par conséquent la valeur de la prime est déduite de l’actif avec valeur d’emprunt qui fait guise de collatéral pour le compte-titres.

Options EU longues : Pour des options longues non couvertes, une prime est chargée et une marge est déduite. La prime est débitée à 100% + une marge variable. Par conséquent seule la différence est rajoutée à votre actif avec valeur d’emprunt.

Options à découvert : Pour des options vendues à découvert, les exigences suivantes sont prises en compte :

Option sur action Option sur indice
Short call non couvert Prix du call + Maximum ((20% * Prix valeur sous-jacente  – Quantité Out of the Money), (10% * Prix valeur sous-jacente)) Prix du call + Maximum ((15% * Prix valeur sous-jacente – Quantité Out of the Money), (10% * Prix valeur sous-jacente))
Short put non couvert Prix du put + Maximum ((20% * Prix valeur sous-jacente – Quantité Out of the Money), (10% * Prix strike)) Prix du put + Maximum ((15% * Prix valeur sous-jacente – Quantité Out of the Money), (10% * Prix strike))

Lorsque vous investissez et utilisez la marge, vous êtes exposé au risque de liquidation suite à un éventuel margin call. Pour cette raison il est important de régulièrement réévaluer votre portefeuille afin de décider combien de pression vous désirez mettre sur votre Excès de liquidités actuel.

Ci-dessous vous pouvez voir un exemple qui déclenche une liquidation.

Admettons que vous voulez vendre un future XYZ. Le future a une valeur notionnelle de 10.000 EUR et vous avez 5.000 EUR  en cash sur votre compte, ce qui équivaut à votre Excès de liquidités actuel. L’exigence de marge initiale, fixée par la bourse en se basant sur son propre modèle de marge, est de 2.500 EUR pour le future XYZ. L’exigence de marge de maintien est de 2.000 EUR.

Après l’achat de ce future, votre compte se repositionne comme suit :

AVANT APRÈS VARIATION
CASH 5000 5000 0
MARGE INITIALE 0 2500 2500
MARGE DE MAINTIEN 0 2000 2000
FONDS DISPONIBLES 5000 2500 2500
EXCÈS DE LIQUIDITÉS ACTUEL 5000 3000 2000

Les pertes sur le future XYZ peuvent atteindre jusqu’à 3.000 EUR avant d’être sujet à un margin call et de causer des liquidations. Admettons que le future XYZ descend de 10.000 à  7.000 EUR et que vous n’avez plus de réserve, alors il y a une liquidation. Il est possible qu’à cause de la vitesse du marché, les pertes atteignent par exemple 3.005 EUR. Les 5 EUR qui ont franchi la limite de réserve seront déduits de la marge de maintien. En fin de compte vous gardez donc 1.995 EUR.

Cet exemple montre clairement que la marge maintenue n’est PAS une réserve qui sert à compenser les variations de prix. Cette fonction est réservée à l’Excès de liquidités actuel. La marge a pour but d’éviter qu’en cas de liquidation vous seriez laissé avec un solde négatif, avec en fin de compte des pertes dépassant vos propres fonds disponibles.

Comme nous l’avons déjà mentionné, une liquidation a lieu lorsque l’Excès de liquidités actuel est négatif. Bien que la possibilité d’anticiper dépend très fort de la vitesse de fluctuation du marché, vous recevez un premier avertissement (sur la plateforme ET la Gestion de Compte) lorsque votre Excès de liquidités atteint 5% de la marge de maintien. Si vous consultez votre « Compte » sur la plateforme de trading LYNX BROKER, vous verrez que votre Excès de Liquidités actuel sera marqué en jaune.

En plus de ce message vous pouvez configurer un avertissement supplémentaire. Vous pouvez donc librement définir un autre avertissement qui sera déclenché lorsque votre portefeuille descend en-dessous d’une certaine limite de marge que vous avez définie.

Dans l’exemple ci-dessus vous recevez le premier avertissement à ce niveau-ci :

AVANT APRÈS VARIATION
CASH 5000 2100 2900
MARGE INITIALE 2500 2500 0
MARGE DE MAINTIEN 2000 2000 0
FONDS DISPONIBLES 2500 -400 2900
EXCÈS DE LIQUIDITÉS ACTUEL 3000 100 2900

Dès l’instant où votre Excès de liquidités actuel est négatif, cette ligne de votre compte passe du jaune à l’orange. Vous n’avez alors que quelques minutes pour décider quelles positions vous voulez fermer afin de libérer de la marge et à nouveau répondre aux exigences de marge.

AVANT APRÈS VARIATION
CASH 2100 1999 101
MARGE INITIALE 2500 2500 0
MARGE DE MAINTIEN 2500 2000 0
FONDS DISPONIBLES -400 -501 101
EXCÈS DE LIQUIDITÉS ACTUEL 100 -1 101

Si vous n’agissez pas à temps, le système passera à la liquidation de certaines positions en fonction des données et paramètres de marché, de modèles mathématiques et d’autres algorithmes. Le système fera en sorte de minimaliser le moins possible l’impacte sur votre compte.

AVANT APRÈS VARIATION
CASH 1999 1995 4
MARGE INITIALE 2500 2500 0
MARGE DE MAINTIEN 2000 2000 0
FONDS DISPONIBLES -501 -505 4
EXCÈS DE LIQUIDITÉS ACTUEL -1 -5 4

ATTENTION : lorsque le margin call est déclenché, la liquidation entre immédiatement en marche sans possibilité d’intervenir.

Vous pouvez également être intéressé par

Vous avez d'autres questions ?

Vous pouvez nous contacter par chat, par téléphone ou par e-mail.
Nous sommes joignables tous les jours ouvrables de 8:30 à 18:00.
Les experts de notre Service clientèle se feront un plaisir de vous aider.

Contactez-nous

Ignace De Vloo
Ignace De Vloo
Manager Service

Vous avez d'autres questions ?

Vous pouvez nous contacter par chat, par téléphone ou par e-mail.
Nous sommes joignables tous les jours ouvrables de 8:30 à 18:00.
Les experts de notre Service clientèle se feront un plaisir de vous aider.

Contactez-nous

Ignace De Vloo
Ignace De Vloo
Manager Service
Contact icon Appelez le
09 223 23 20
Contact icon Contactez-nous par e-mail
support@lynxbroker.fr
Contact icon Chattez avec un
expert de LYNX